Voici pourquoi vous ne devriez jamais réutiliser les bouteilles plastiques

La plupart des bouteilles en plastique peuvent être réutilisées au moins quelques fois si elles sont correctement lavées à l’eau chaude savonneuse. Cependant, les récentes révélations sur les produits chimiques toxiques présents dans les bouteilles d’eau en plastique à usage unique suffisent à empêcher même les écologistes les plus engagés de les réutiliser – ou de les acheter.

Des études suggèrent que les aliments et les boissons conservés dans ces récipients – y compris les omniprésentes bouteilles d’eau transparentes accrochées au sac à dos de presque tous les randonneurs – peuvent contenir des traces de bisphénol A (BPA), un produit chimique synthétique qui peut interférer avec le système naturel de transmission des hormones du corps.

Les bouteilles en plastique réutilisées peuvent libérer des produits chimiques toxiques

La réutilisation répétée des bouteilles en plastique – qui s’abîment sous l’effet de l’usure normale du lavage – augmente le risque de fuite de produits chimiques par les minuscules fissures et crevasses qui se forment dans les récipients au fil du temps. Le BPA alors relâché dans le contenu a été associé au cancer du sein et de l’utérus, à un risque accru de fausse couche et à une baisse du taux de testostérone.

Le BPA peut également causer des ravages sur le système de développement des enfants. (Attention aux parents : Certains biberons et tasses à bec sont fabriqués avec des plastiques contenant du BPA). La plupart des experts s’accordent à dire que la quantité de BPA qui pourrait s’infiltrer dans les aliments et les boissons lors d’une manipulation normale est probablement très faible. Néanmoins, l’effet cumulatif de ces petites doses au fil du temps suscite des inquiétudes.

Pourquoi ne pas réutiliser les bouteilles d’eau et de soda en plastique ?

Les défenseurs de la santé déconseillent de réutiliser les bouteilles en plastique de type polyéthylène téréphtalate, également appelé PET ou PETE, y compris la plupart des bouteilles jetables d’eau, de soda et de jus. Ces bouteilles peuvent être sans danger pour un usage unique, mais leur réutilisation doit être évitée. Des études indiquent également que ces récipients peuvent libérer du DEHP – de la famille des phtalates, un autre agent cancérigène probable pour l’homme – lorsque leur structure est compromise et qu’ils ne sont pas en parfait état.

À lire aussi:  Pourquoi la livraison de courses à domicile est éco-responsable ?

Des millions de bouteilles en plastique finissent dans les décharges

Un million de bouteilles en plastique sont achetées dans le monde chaque minute, ce qui représente 20 000 par seconde – rien qu’en 2016, 480 milliards de bouteilles ont été vendues. Heureusement, ces récipients sont faciles à recycler et à peu près tous les systèmes de recyclage municipaux les reprennent. Pourtant, leur utilisation est loin d’être écologiquement responsable. Le Center for International Environmental Law, un organisme à but non lucratif, a constaté qu’en 2019, la production et l’incinération du plastique produiraient plus de 850 tonnes métriques de gaz à effet de serre, d’émissions toxiques et de polluants qui contribuent au réchauffement climatique. Et même si les bouteilles en PET peuvent être recyclées, moins de la moitié des bouteilles achetées en 2016 ont été collectées pour être recyclées, et seulement 7 % ont été transformées en nouvelles bouteilles. Le reste se retrouve chaque jour dans les décharges.

L’incinération des bouteilles en plastique libère des produits chimiques toxiques.

Un autre mauvais choix pour les bouteilles d’eau, réutilisables ou non, est le plastique de type  polychlorure de vinyle/PVC, qui peut lixivier des produits chimiques perturbateurs d’hormones dans les liquides qui y sont stockés et qui libère également des cancérigènes synthétiques dans l’environnement lorsqu’il est incinéré. Il a été démontré que le plastique de type polystyrène/PS libère également du styrène, un agent cancérigène probable pour l’homme, dans les aliments et les boissons.

Il existe des bouteilles réutilisables sûres

Les bouteilles en plastique ne sont pas les seuls récipients réutilisables à la disposition des consommateurs. Les bouteilles fabriquées en PEHD, en polyéthylène basse densité – PEBD -, ou en polypropylène – PP – constituent des choix plus sûrs. Les bouteilles d’eau en aluminium et en acier inoxydable comme les gourdes, que vous trouverez chez les détaillants en ligne et dans de nombreux magasins d’alimentation naturelle, sont des choix plus sûrs qui peuvent être réutilisés à plusieurs reprises et éventuellement recyclés.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.