Les services d’assainissement des eaux sont-ils impactés par la pandémie du coronavirus ?

Face à la pandémie mondiale, les services d’eau et d’assainissement ont été contraints de se réorganiser. Les deux points principaux concernent l’approvisionnement en masques et quelques difficultés pour maintenir une activité efficace, tout en limitant les contacts inter-personnels.

Protéger les salariés avec des masques

Les opérateurs privés et publics du secteur du traitement des eaux ont estimé un besoin de 90 800 masques par semaine pour protéger les employés. Le maintien d’une activité régulière sur les stations d’épuration est essentiel mais il ne faut pas mettre les salariés en danger. Le gouvernement a donc décidé de « prendre les décisions nécessaires pour permettre aux acteurs des différents maillons de la filière d’accomplir leur mission » surtout pour faciliter « l’accès aux substances et matériaux nécessaires à l’activité ainsi qu’aux équipements de protection individuels nécessaires » selon le ministère de la Transition écologique. Ces mesures sont particulièrement destinées aux usines de traitement des eaux usées.

Une activité limitée

Pour faire face à cette crise sanitaire, les services d’eau et d’assainissement ont dû prioriser les missions nécessaires au maintien des services et ont dû réduire le nombre d’opérateurs sur place pour limiter les contacts. Ainsi, les horaires ont été décalés, les repas ne sont plus pris sur place et les effectifs ont été fortement réduits (plus de 50 %).

Le PCA (Plan de Continuité d’Activité) a été recommandé par le ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales. Ce système vise à déterminer les agents indispensables physiquement ou en télétravail, pour maintenir une activité qui assurera les « fonctions vitales de la collectivité ».

Pourquoi le traitement des eaux usées est-il important ?

Les eaux usées sont rejetées dans la nature. Avant cela, il est nécessaire de les traiter pour retirer les éléments polluants qu’elles contiennent. Cette étape est indispensable pour préserver l’environnement et la santé des individus. Il convient de savoir que les eaux usées entraînent avec elles des déchets (solides et liquides). Généralement, ce sont des déchets organiques mais ils peuvent aussi être constitués de matières minérales. De plus, il existe des déchets de synthèse.

Les déchets organiques peuvent théoriquement être absorbés et dégradés par les rivières, mais la quantité est trop importante pour que ce soit suffisant. De plus, les éléments chimiques (savons, résidus de lessive, crèmes, etc) ne seraient pas traités. C’est pour cela que l’Homme doit veiller à épurer les eaux usées avant qu’elles ne soient rendues à la Nature. Si les stations d’épuration n’étaient plus efficaces, la pollution de l’eau serait trop importante et représenterait un danger pour l’environnement et les êtres vivants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *