Quelle eau vaut-il mieux boire ?

Ça y est, c’est l’été ! La température grimpe et l’eau reste la seule boisson véritablement désaltérante qui existe et il faut en boire au moins un litre et demi par jour. Pourtant, certains se méfient de l’eau du robinet alors que d’autres fustigent les eaux contenues dans des bouteilles en plastique. Alors quelle est la meilleure eau ?

L’eau du robinet et ses controverses

L’eau du robinet est sujette à de nombreuses controverses quant à sa qualité ou aux problèmes sanitaires qu’elle pourrait poser. En France, le circuit d’approvisionnement en haut de chaque commune est rigoureusement contrôlé et les compagnies en charge de son acheminement et de sa qualité nient tout impact négatif de l’eau du robinet sur la santé.

Au contraire, les amateurs d’eau du robinet et de nombreux pouvoirs publics vantent les mérites d’un tel approvisionnement parce qu’il évite de consommer des milliers de tonnes de bouteilles en plastique dont le processus de vie, de la fabrication jusqu’à son recyclage (quand recyclage il y a), est très polluant. De même, l’eau du robinet ne réclame pas d’être acheminée par bateau ou par camion et elle est donc moins polluante.

En revanche, certains arguments contre la consommation d’eau du robinet persistent, notamment les produits chimiques employés par les compagnies des eaux pour assurer sa potabilité, le chlore en tête. Beaucoup de médecins et d’études répètent que le chlore n’est pas mauvais pour la santé et que le goût, désagréable dans un premier temps, que l’on peut trouver à l’eau du robinet est en fait bon signe. Cependant, d’autres études affirment que le chlore jouerait un rôle non négligeable dans l’apparition de certains cancers, notamment celui du sein.

L’eau en bouteille et ses controverses

Si l’eau du robinet est quelque peu controversée, elle reste largement défendue par les pouvoirs publics, à l’inverse de l’eau en bouteille. Effectivement, l’eau en bouteille, qu’elle soit de source ou minérale, n’est défendue que par les entreprises qui la vendent et les consommateurs qui y sont attachés.

Pourtant, l’eau en bouteille ne manque pas non plus d’avantages. Les eaux minérales sont presque unanimement reconnues pour leurs bienfaits sur la santé et les eaux de source sont presque toujours vantées pour leur pureté. En réalité, ce qui est souvent décrié dans les eaux en bouteilles, c’est justement la bouteille plutôt que l’eau.

Les bouteilles sont critiquées pour leur impact écologique dont nous vous parlions un peu plus tôt, mais le cas des bouteilles en plastique est aussi discuté pour sa nocivité pour la santé. Certaines études auraient, semble-t-il, démontré que certains composants chimiques du plastique se répandraient dans l’eau que la bouteille contient. Une affirmation niée par d’autres études, mais une question tout de même préoccupante.

Quelles autres solutions existent ?

La meilleure solution pour avoir accès à une eau de qualité sans se poser de questions, c’est sans doute d’avoir accès à une source, pas loin de chez soi, où remplir soi-même ses bouteilles en verre. Une solution parfois laborieuse et, surtout, très difficile d’accès pour les millions de Français qui vivent en ville (même si certaines villes disposent de sources libres d’accès, comme dans le XIIIe arrondissement de Paris).

Il est également de plus en plus répandu d’utiliser des carafes filtrantes pour rendre soi-même l’eau du robinet plus pure. Ces carafes fonctionnent plutôt bien dans l’ensemble, mais les filtres doivent être changés très régulièrement, sous peine de devenir totalement inutiles et de rendre l’utilisation de la carafe contre-productive.

Enfin, il existe également la solution de l’eau distillée. Elle a souvent été critiquée parce que la distillation retire à l’eau tous ses minéraux et nutriments, mais les amateurs de cette solution défendent la pureté de l’eau obtenue et rétorquent qu’ils trouvent tous les minéraux nécessaires dans leur alimentation.

Pour rappel, quelle que soit l’eau consommée, il convient d’en boire au moins 2L par jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *