2000 foyers privés d’eau en plein milieu de la canicule

Cette année, le mois d’août a été chaud et promet de l’être encore. Les autorités médicales mettent donc en place le dispositif canicule et recommandent à chacun de rester au frais et de boire beaucoup. Pourtant, suite à un incident sur une canalisation, 2000 foyers ont été privés d’eau courante pendant les jours les plus chauds.

Un incident imprévisible

La coupure est survenue le lundi 6 août, alors que la France se préparait pour la journée la plus chaude enregistrée depuis le début de l’année. Un incident qui n’aurait pas pu tomber plus mal, mais qui n’aurait pas non plus pu être évité et c’est ce que les mairies de Thourotte et de Longueil-Annel se sont empressées d’affirmer auprès des 2000 foyers concernés à travers les deux communes.

Cette coupure subite et inattendue de l’alimentation en eau était due à la rupture d’une canalisation dans les hauteurs de Longueil-Annel. Un incident rarissime qui entraîne, inévitablement, une impossibilité d’approvisionner en eau. En général, l’entreprise en charge de la gestion des canalisations préfère même couper l’eau pour éviter un trop grand gâchis.

Si Suez, l’entreprise en charge de l’exploitation du réseau, a réagi rapidement et a pu résoudre le problème en quelques jours seulement (le temps, notamment, de localiser la fuite), les habitants s’en sont quand même plaints. En cause, le souvenir désagréable d’une longue coupure d’eau en 2015, encore à cause d’une fuite, qui avait privé 8000 personnes d’eau courante.

Une distribution de bouteille contre la canicule

En 2015, la ville avait organisé une distribution d’eau potable en bouteille ou en citerne pour les commerçants et les habitants. En 2018, alors que le problème se répète, les consignes sont les mêmes et une grande distribution de bouteilles d’eau a été organisée. Au total, ce sont 16.000 bouteilles d’eau qui ont été acheminées pour être distribuées.

16.000 bouteilles d’eau, le chiffre est impressionnant, mais Suez n’avait, en réalité, prévu qu’une bouteille par habitant et par jour. Effectivement, la recommandation officielle incite chacun à boire un litre et demi d’eau par jour, mais les habitants n’ont pas jugé cette distribution suffisante, compte tenu du dispositif canicule mis en place.

La mairie, dans l’incapacité de résoudre le problème plus rapidement et de proposer à ses habitants plus d’eau, a multiplié les messages encourageant chacun à se protéger de la chaleur le mieux possible en restant à l’intérieur et à l’ombre. D’autre part, de nombreux habitants privés d’eau ont pu compter sur l’hospitalité de leurs amis et voisins.

Un dispositif canicule efficace

Si ce genre d’incident peut indisposer le temps de quelques jours, ils ne doivent pas remettre en cause l’efficacité du dispositif canicule déployé par les régions et les mairies dans les départements en alerte canicule.

Tous les personnels de secours ainsi que les hôpitaux sont sur le pied de guerre, équipés et prêts à recevoir les urgences liées à la chaleur et à la déshydratation. Grâce aux prévisions Météo-France et au concours des autorités locales et médicales, toutes les canicules depuis 2003 ont été gérées efficacement.

Ainsi, en mêlant une prévention efficace et une offre de soins adaptée, le dispositif canicule a permis d’éviter de nombreux drames et de nombreux décès. L’impact de la chaleur sur la santé n’est plus sous-estimé et un problème d’approvisionnement en haut est immédiatement compensé par une distribution d’eau en bouteille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *